L’Édito du Père Geoffroy : JMJ

L’Édito du Père Geoffroy : JMJ

Acronyme bien connu depuis les années 80, depuis le temps où le monde se referma sur lui-même et ses richesses et où l’Église, en réponse, s’ouvrit vers la jeunesse. Oui, le pape s’est tourné vers les jeunes, vers vous aujourd’hui car c’est avec vous que se construit le monde de demain. l’Église a confiance en vous et reconnaît en vous sa richesse.

Nous pourrions égrener les villes qui ont accueilli ces Journées : Cracovie (2016), Rio (2013), Madrid (2011), Sydney (2008), Cologne (2005), Toronto (2002), Rome (2000), Paris (1997) etc. Je m’arrête là pour ne pas être trop long. Cette année (2019) les JMJ se déroulent au Panama en janvier ! Pas pratique pour les européens que nous sommes, mais moment favorable pour l’Amérique Latine qui vivra pleinement cet événement.

1300 jeunes français sont partis outre-atlantique et nous, que faisons-nous ? A Paris Panama devient Panam’ et ainsi nous pouvons participer à ces Journées qui ont pour thème « Voici la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1,38).

Un site : jmjparis.org

Quatre jours du jeudi 24 au dimanche 27 janvier 2019

Six événements à retenir :

Le 24 : Louange, témoignages et catéchèse (19h30 – 23h)

Le 25 : Procession mariale de Notre-Dame de Paris au Sacré-Cœur (19h15)

Le 26 : Cross caritatif des douze étoiles & festival de la jeunesse

le 27 : Petit déj’ convivial (8h – 11h) & Messe internationale (15h)

A l’aumônerie nous participerons en groupe à la procession mariale du vendredi soir ainsi qu’au petit déj’ du dimanche matin. Les JMJ sont une grâce à saisir. Laissons-nous toucher par le message que le pape nous adresse :

« Marie a été une femme heureuse parce qu’elle a été généreuse envers Dieu et s’est ouverte au plan qu’Il avait pour elle. Les propositions que Dieu nous fait, à l’instar de celle qu’il a faite à Marie, ne visent pas à éteindre les rêves, mais à susciter des désirs ; faire fructifier notre vie, faire fleurir de nombreux sourires et réjouir beaucoup de cœurs. Donner une réponse positive à Dieu est le premier pas pour être heureux et rendre heureux beaucoup de gens autour de nous.

Chers jeunes, que chacun ait le courage de regarder au fond de son cœur et de demander à Dieu : que veux-tu de moi ? Laissez le Seigneur vous parler et vous verrez votre vie se transformer et se remplir de joie. »

Bonne année 2019 !

Votre aumônier

Geoffroy de Talhouët