Portes élevez vous !

Portes élevez vous !

Portes, élevez-vous ! (Ps 23, 8) 

 

Le 26 mai dernier a été pour vous l’occasion de dire “au revoir” au père Geoffroy et de le remercier pour toutes ces années passées au service des étudiants de l’aumônerie de Jussieu. Alors que commence ma mission d’aumônier je m’associe aux remerciements qui lui ont été adressés en lui souhaitant beaucoup de joie et une grande fécondité dans les missions qu’il va désormais accomplir. Je profite alors de cet édito pour vous annoncer qu’un juriste remplace un autre juriste (et de la sorte me présenter brièvement). Je suis en effet un ancien étudiant et chargé de TD en droit privé à Assas (après des études secondaires à Paris). Passionné par le droit j’avais le projet d’être professeur d’université lorsque le Seigneur m’a attrapé ! Je suis ainsi rentré en année propédeutique il y a 20 ans et j’ai été ordonné prêtre en juin 2008 après 7 années de formation au Séminaire de Paris. Prêtre du diocèse de Paris et membre de la Communauté de l’Emmanuel, j’ai d’abord été vicaire à Bercy avant de recevoir la mission de continuer à étudier ! Pour mes amis je suis un éternel étudiant : 7 ans de droit et 14 ans de théologie… Certains vont peut-être se dire que leur situation n’est finalement pas si terrible en lisant cela… Heureusement je n’avais pas seulement les études à accomplir mais également la possibilité d’enseigner. C’est ce que je fais depuis 2009 au Collège des Bernardins. Vous recevez ainsi comme nouvel aumônier un éternel étudiant (et enseignant), bien plus calé toutefois en théologie qu’en sciences et ingénierie (même si je peux fièrement revendiquer un bac C !). Et sachez que je suis bien heureux de rejoindre la communauté que vous formez déjà et qui va continuer à grandir. Mais peut-être faut-il se demander à cette occasion à quoi sert un aumônier ? A rendre présent Jésus-Christ comme le bon Pasteur qui veut nous conduire sur des chemins de vie qu’il s’agit encore de reconnaître… En effet, nous ne savons pas exactement ce que sera cette année d’aumônerie et c’est bien ainsi ! Nous savons simplement que le Seigneur veut nourrir nos cœurs et nos intelligences, faire grandir notre amour pour Lui et entre nous. Et nous savons que, ressuscité, Il sera présent au milieu de nous. Alors, en ce début d’année, les portes de l’Université vont s’ouvrir, les portes de l’aumônerie également mais il me semble que d’autres portes devraient s’ouvrir pour accueillir Dieu et ceux qu’Il nous donne : anciens comme nouveaux venus à l’aumônerie. Belle rentrée à tous ! Que Dieu vous bénisse ! 

 

P. Philippe de Forges +