La messe, un cri et un envoi !

La messe, un cri et un envoi !

La messe, un cri et un envoi !

 

« Viens Seigneur Jésus ! »

Tel est le cri des chrétiens en cette fin d’année liturgique ! Un appel adressé au Christ, Roi de l’Univers que nous célébrons le dernier dimanche de l’année. Un appel adressé à Jésus durant le temps de l’Avent qui nous prépare à Noël. Un Avent 2021 qui sera particulier puisque nous allons découvrir la nouvelle traduction du Missel Romain (enfin !). Une occasion d’approfondir le mystère de la messe et, sans doute, une occasion de saisir que chaque messe est un appel vibrant adressé à Jésus : « Viens Seigneur ! » Oui, les chrétiens supplient Jésus de venir sauver ce monde. Et cet appel est d’autant plus fort en ces temps marqués par une épidémie qui n’en finit plus… Appel d’autant plus fort en ces temps marqués par une crise écologique dont les effets apparaissent nettement dans les événements climatiques. Mais un appel qui témoigne surtout de l’espérance des chrétiens, avertis de ce que les épreuves ne sont pas les derniers mots de la vie des hommes. Mais qui seront les témoins de cette espérance ?

La Journée mondiale de la jeunesse est célébrée dans les diocèses du monde entier le 21 novembre. Et le thème choisi par le Pape est « Lève-toi : car je t’établis témoin des choses que tu as vues ! » (Ac 26, 16) A croire que le Pape compte sur les jeunes pour être témoins de l’espérance chrétienne ! Là encore la nouvelle traduction du Missel tombe à pic. Elle propose une formule d’envoi qui souligne que la messe fait des fidèles des témoins : « Allez porter l’Evangile du Seigneur ! » Oui, il s’agit de comprendre que la messe – comme son nom l’indique – n’est pas seulement une grâce pour se ressourcer soi-même mais aussi une grâce pour aller faire connaître le Seigneur. Alors que les jeunes qui lisent cet édito laissent résonner en eux cette parole : « Lève-toi : car je t’établis témoin des choses que tu as vues ! »

 

 

P. Philippe de Forges +